Ø PROJET DIALOGS

Suite aux activités du Programme Fleuve Rouge/PAOPA, le DIALOGS est démarré dans 2 districts de Vinh Phuc, qui sont Tam Duong (13 communes) et Binh Xuyen (10 communes).

Pour créer un environnement institutionnel favorable aux organisations paysannes fondées au cours du Programme du Fleuve Rouge/PAOPA, le projet a collaboré avec les Comités populaires communaux et les organisations socio-économiques locales, ne les prenant pour les moyens permettant de mieux fournir les services aux paysans. Les partenaires principaux du projet sont les Stations de vulgarisation de Binh Xuyen et de Tam Duong.

 


 

 

Précisément, le DIALOGS réalise à Vinh Phuc les activités suivantes :
- Elevage et santé animale
- Pisciculture
- Production de légumes
- Production de semences de riz


 

 

 

Le personnel

L’équipe du projet à Vinh Phuc comprend :

Chu Van Sau

Coordinateur

Nguyen Thi Nguyet

Secrétaire

Vu Thi Loi

Cadre de l’équipe d’élevage

Ta Thi Lung

Cadre de l’équipe d’élevage

Nguyen Van Tinh

Cadre de l’équipe de pisciculture

Le Cong Canh

Cadre de l’équipe de pisciculture

Le Thi Dien

Cadre de l’équipe de légumes

Do Xuan Hanh

Cadre de l’équipe de semences de riz

Nguyen Minh Thanh

Cadre de l’équipe de semences de riz


Les orientations

Elevage et santé animale
Situés dans une même région mais la situation, la potentialité et la condition environnementale de Binh Xuyen et Tam Duong sont différentes, les modalités d’intervention ont été adaptées à chaque cas.
A Binh Xuyen, les activités se concentrent sur l’intensification de l’élevage, et pour cela:


 - Bien fournir les services vétérinaires par les associations vétérinaires de base à la base. L’existence et les activités d’un réseau vétérinaire bien formé permettent d’améliorer les services de prévention et de traitement des maladies chez les animaux, tout comme le transfert des progrès techniques dans les domaines d’élevage et de santé animale. , et par là, minimiser les risques des éleveurs dans leur production.


- Bien organiser les services collectifs d’amont et d’aval. L’amélioration de la productivité et de la qualité des produits, la baisse du prix de vente et la stabilité des débouchés permettent aux paysans d’augmenter leurs revenus. Les comités de gestion et les techniciens jouent un rôle très important dans cette activité, alors ils bénéficient des formations organisées par le projet pour les aider à améliorer leurs compétences.


Dans l’avenir, il est prévu que les groupes paysans dynamiques se développent en des organisations d’une plus grande légitimité (groupes coopératifs, coopératives), et ont de bonnes relations avec les partenaires concernés.


A Tam Duong, le projet met l’accent sur la mise en place d’une Association vétérinaire au niveau du district, sur la base de 5 réseaux (sections) existants - le pont reliant l’Association des vétérinaires de la province et les associations vétérinaires à la base – ce qui permettrait de mieux coordonner les services de prévention et de traitement, contribuant ainsi à réduire la pression sur les services techniques d’Etat. Il s’agit là d’un modèle expérimenté sur les organisations professionnelles.


Dans les temps à venir, il est prévu d’entretenir des groupes et de renforcer les activités, intensifier l’élevage naisseur pour avoir les porcelets de bonne qualité, tout en expérimentant les types d’assurances dans les groupes et réseaux vétérinaires locaux. Les groupes d’élevage naisseur continuent à travailler ensemble pour fournir et bénéficier de nouveaux services, que ce soit en amont ou en aval.


Pisciculture
Appui aux groupes d’alevineurs dans la production des alevins de bonne qualité afin d’améliorer le service de fourniture local. Appui technique et appui aux échanges d’informations (entre les producteurs d’un même produit et entre les différents acteurs), coopération dans la production et dans la commercialisation des produits.


Appui aux acteurs impliqués dans la production locale des alevins, des frais de bonne qualité, qui s’organisent en groupes ayant des moyens nécessaires pour assurer la production. Les groupes sont restructurés, formés en gestion et en programmation des activités, suivis et appuyés de près. Le projet fournit quelques équipements communs pour améliorer la production, et pour renforcer la coopération au sein des groupes par les activités collectives.


Concernant l’institutionnalisation, le rôle joué par les acteurs vis-à-vis des groupes d’alevineurs sera déterminé plus clairement, permettant aux groupes d’identifier ceux qui sont capables de les aider, dans quel domaine, et quelles sont les relations à consolider.
Diffusion des modèles d’organisation et de service expérimentés dans l’ensemble du district par l’élaboration des documents et la capitalisation des expériences.


Formation des techniciens piscicoles capables de répondre aux demandes en prévention et en traitement des maladies fréquentes chez les poissons dans la région. Les techniciens sont organisés et bénéficient des moyens nécessaires pour réaliser les activités et assurer leur stabilité. En collaboration avec les autorités locales et les organes compétents (Station de vulgarisation agricole, centre de pisciculture de la province), le projet a organisé des formations, des échanges sur les modes d’utilisation et de gestion de ces techniciens, pour qu’ils puissent exercer leur travail dans un environnement favorable.


Production de semences de riz
- Améliorer l’organisation des groupes de producteurs de semences (consolider l’organisation et programmer les activités de 13 groupes) pour augmenter l’efficacité de la production, pour répondre aux besoins des foyers et réaliser des profits avec la vente des semences.


- Adopter une taille de production convenable (10/15 foyers participants/groupe, avec une surface de 15-20 sao). Pour cela, les groupes doivent être bien organisés, respecter les formalités nécessaires à la réalisation des activités et à la protection de leurs intérêts. A court terme, il faut déterminer les besoins en semences, recenser les sources de fourniture des semences dans la commune et donner des conseils auprès des autorités locales dans la prise des décisions concernant l’aménagement des zones de production ou la mise en place des groupes de producteurs de semences.


- Améliorer la production et la commercialisation des semences: (on a produit 20 tonnes de semences répondant aux normes de SE (semence d’élite) dont 80% déjà vendus). Les paysans sont appuyés à s’intégrer dans la filière locale de semences. Concrètement, le projet leur apporte un appui financier pour acheter des matériels et des équipements nécessaires à la production des semences de bonne qualité (pulvérisateurs, machines d’ensachage...), et des conseils sur l’emballage, sur l’établissement des contacts avec les débouchés pour signer les contrats en se basant sur les normes de qualité consenties par les 2 parties.


- Créer un environnement institutionnel favorable: informer régulièrement les acteurs concernés, notamment les autorités locales, pour profiter de leur soutien.


Production de légumes
(Activité menée dans les communes de Son Loi, Gia Khanh – Binh Xuyen, Duy Phien, Hop Hoa – Tam Duong).


- Les producteurs de plantules approvisionnent les producteurs de légumes dans leur commune ou village des plantules de qualité. Pour le moment, on a déterminé les besoins en plantules dans 4 communes, et le nombre des producteurs de plantules, et delà déterminé la taille de la production de plantules: 8 - 12 foyers/commune avec une surface de 5 – 8 thuoc (unité de mesure du Vietnam) par foyer, soit 5 – 6 sao/commune.


- Les producteurs de plantules sont équipés des connaissances nécessaires pour une production spécialisée. L’appui du projet se concrétise par les formations techniques, leur permet ainsi de programmer la production, de calculer l’efficacité économique de la production et d’organiser les visites d’échanges d’expériences dans des régions spécialisées en production de semences (Me Linh, Dong Anh, Ha Dong, Vinh Tuong, Minh Tan, Yen Lac), tout en mettant en place un modèle expérimental, comparable aux modèles de démonstration menés dans 4 communes de 2 districts.


- Les producteurs de semences disposent de meilleures conditions pour produire des plantules. En effet, le projet finance en partie la construction des pépinières, en fonction de la superficie et des conditions de production de chaque famille, les appuie dans l’organisation de la production et dans l’application de l’itinéraire technique, et leur fournit les semences végétales.


- Appui aux producteurs de semences à écouler leur produit en établissant des relations avec des producteurs de légumes et en profitant le soutien des autorités locales.


- Diffuser le modèle de services après le suivi et l’évaluation. Pour cela, il faut bien mener faire le suivi, l’évaluation, tout en renforçant les communications des résultats obtenus, par de différentes chaînes (haut-parleur, visites de parcelles...) avec l’aide des organes et associations locaux.

 

Ø AUTONOMISATION DES CAISSES DE MICRO-CRÉDIT


Durée: 21 mois (mars 2003 – novembre 2004) prolongation juin 2006 acceptée
Budget: 30 000 euros
Personnel Gret expatrié: 1 coordinateur (temps partiel)
Personnel Gret local: 1 contractuel + 1 coordinateur local (temps partiel)
Zones d’intervention: districts de Yen Lac et Vinh Tuong, province de Vinh Phuc
Partenaires: Banque des Politiques Sociales, Associations de femmes des districts concernés
Financement: Ambassade de France au Vietnam
Objectif: Parvenir à l’autonomisation complète de caisses de micro-crédit.

 

Ø POUR PLUS D'INFORMATIONS


Chu Van Sau
Coordinateur à Tam Duong & Binh Xuyen – Vinh Phuc
Tel : (84-4) 211 866479.
Email: tamduong@gret.org.vn

 

X Haut de page

› Tiếng Việt  › Français  › English

Plan |   Contact  |  Liens

  Groupe de Recherche et d'Echanges Technologiques
R 307+308 Batiment A1 du Domaine diplomatique Van Phuc, 298 Kim Ma, Ba Dinh, Hanoi, Vietnam. 
Tel: (84-4) 38 464 491/38 464 493. Fax: (84-4)38 464 514. Email:
gretvn@gret.org.vn

© 2005-2008 Groupe de Recherche et d'Echanges Technologiques.